Prélèvements et conformité SEPA

SEPA si facile que ça

La mise en place de la norme SEPA a nécessité de complètement revoir la manière de traiter les prélèvements : chaque Corporate est alors devenu responsable de leur gestion et a dû intégrer de nouvelles informations telles que le type de mandat, la Référence Unique du Mandat et l'Identifiant Créancier SEPA.

Fort de ses qualités,NEOFI a été rapidement placé comme intermédiaire entre les différentes applications du SI pour recueillir les données de prélèvement, les contrôler et surtout les enrichir avec les nouvelles informations attendues sans que cela n'affecte l'infrastructure applicative déjà en place. La facilité de son paramétrage a permis de limiter l'investissement financier et humain engendré par cette nouvelle règlementation.

Des besoins hétérogènes

Pour effectuer cette migration SEPA, chaque client a dû se doter d’une mandathèque qui est sollicitée pour contrôler et enrichir avec les nouvelles données les prélèvements avant de les envoyer en banque via la plateforme de communication bancaire.

Or chez chaque client la situation est différente : Chez l'un, la mandathèque en mode SaaS attend un fichier de prélèvements dans un format XML propriétaire ; chez un autre, on a privilégié un développement interne qui ajoute à la suite des 160 caractères réglementaires de l'ancien format de prélèvement produit par l'ERP les nouvelles informations règlementaires pour former une ligne bien plus longue que la norme…

L’adaptation, clé du succès

 Sans affecter l'existant, le moteur de règles de NEOFI récupère les informations quel que soit le format et assure la cohérence et la conformité SEPA des informations agrégées.

 

Pour cela, dans le premier cas cité ci-dessus, NEOFI conçoit un fichier XML tel qu'attendu par la mandathèque qui enrichit ainsi automatiquement certains champs puis NEOFI convertit ce fichier au format SDD pain.008 et l'adapte aux spécificités de chaque banque.


Dans le deuxième cas, nous avons défini dans NEOFI Link des règles de lecture du fichier ''cfonb160+'' modifié par l’ERP pour déduire les informations règlementaires nécessaires :

·     Conversion des RIB en IBAN,

·     Recherche du BIC en connectant NEOFI Link à l’annuaireIBAN+ de SWIFT

 

Puis NEOFI construit le fichier de prélèvement SDD au format pain.008 et l'adapte aux spécificités de chaque banque.

Aller plus loin ensemble

 

Alors que les éditeurs de logiciels standards ont tendance à imposer leurs formats et leurs méthodes de travail, l’agilité, la malléabilité et l’ergonomie du moteur de règles de NEOFI permet à chaque client de décider de la meilleure manière de mener son projet :

·      Internalisation totale du paramétrage de l’outil

·      Travail en collaboration avec l’éditeur NEOFI

·      Externalisation complète à l’éditeur NEOFI

 

Quelle que soit la manière de gérer son projet, la logique du paramétrage de NEOFI reste toujours très intuitive et facilement modifiable, c'est pourquoi il a été facile de s’adapter :

·      Aux imprévus des projets, comme le passage du BIC en facultatif, nécessitant l’ajout d’une mention IBANONLY pour en informer la banque,

·      À l’évolution du schéma SDD (il est devenu superflu de distinguer first et récurrent),

·      A un projet parallèle sur la 2ème présentation des prélèvements impayés.

Je demande une démo !

Je souhaite en savoir plus sur les fonctionnalités des solutions NEOFI
Merci votre demande a bien été prise en compte.
Oups ! Quelque chose semble s'être mal passé lors de la transmission du formulaire, merci de réessayer.

Des virements instantanés pour des bénéfices immédiats

Gestion des frais bancaires : comment sortir du brouillard ?

Êtes-vous réellement protégés contre la fraude ? - Atelier Universwiftnet 2020

BVSA a fait le choix de NEOFI Payment pour sa plateforme de communication bancaire

NEOFI était présent aux journées de l'AFTE 2019