La stratégie majeure des fraudeurs reste l’usurpation d’identité (fournisseurs, président, etc…)

Une fraude toujours plus présente


D’après une enquête réalisée début 2019 par Euler Hermes et la DFCG auprès de plus de 300 entreprises, 70% d’entre elles ont subi une tentative de fraude en 2018. Similaire à l’année précédente ce chiffre doit être corrélé à la fréquence des attaques qui monte en flèche : le nombre d’entreprises ayant subi au moins 10 tentatives de fraude en 2018 a doublé par rapport à 2017.

En outre, le préjudice est de plus en plus conséquent : 13% des entreprises attaquées ont déclaré un dommage supérieur à 100k€.


La diversification des usurpations d'identités


Si la fraude au fournisseur reste la plus souvent employée (subie par 47% des répondants en 2018), d’autres types d’usurpation sont de plus en plus utilisées et se positionnent maintenant dans le top 5 des fraudes : faux président, fausse banque, faux avocat, faux CAC, faux client.


Il devient donc critique de protéger ses données et le système d’information de l’entreprise.

NEOFI Anti-Fraude peut facilement vous y aider car ce logiciel vous permet d’effectuer des audits à chaud et à froid des coordonnées bancaires de vos fournisseurs ; le virement ponctuel inopiné, accidentel ou surévalué est alors immédiatement dévoilé dans le workflow de validation de la campagne de paiements.


Peu d’engagement vers les systèmes de protection


Malgré la prise de conscience de la menace croissante (78% des répondants craignent une augmentation du phénomène), peu d’entreprises se donnent les moyens de se protéger correctement : près de 60% n’ont alloué aucun budget 2019 à la lutte contre la fraude et plus de la moitié comptent sur l’humain pour en déjouer les tentatives (processus chronophage et faillible).


Marier l’automatisation et l’intervention humaine est le challenge proposé par NEOFI Anti-Fraude qui vous laisse décider selon les règles que vous aurez définies, quel paiement est considéré comme frauduleux, acceptable ou sujet à investigation. Non intrusif, NEOFI Anti-Fraude s’insère parfaitement dans votre système d’informations et vous alerte en temps réel de l’état de vos paiements et des fraudes potentielles.

Infographie EulerHermes Fraude 2019

Interopérabilité, le socle fondateur de NEOFI

Comment armer un trésorier face à la fraude ?

Andorre et le Vatican entrent dans la zone SEPA

Atelier Universwiftnet 2018 - L’ère de la communication bancaire est révolue

Universwiftnet Edition 2017

Journées de l'AFTE 2016

CAC 40 et transformation digitale : peut mieux faire…

Communication bancaire : les API changent la donne

Un logiciel de trésorerie qui s'adapte à vos méthodes

Atelier Universwiftnet : Ajoutez de la (business) intelligence dans votre trésorerie !

Je demande une démo !

Je souhaite en savoir plus sur les fonctionnalités des solutions NEOFI
Merci votre demande a bien été prise en compte.
Oups ! Quelque chose semble s'être mal passé lors de la transmission du formulaire, merci de réessayer.