Qu'est ce que le RPA ?

« la RPA est un mouvement de fond, qui permet d’enclencher la transformation numérique des entreprises via des projets courts dont le ROI est rapide »

C’est l’analyse sur laquelle s’accordent les spécialistes de l’IT (Gartner, Forrester et HfS) ainsi que les grands cabinets de conseils (Capgemini, Deloitte, EY, McKinsey).

Automatisation robotisée des processus

L’objectif de l’automatisation robotisée de processus est de diminuer le temps passé par les utilisateurs sur des tâches rébarbatives (re-saisies/copier-coller, comparaison/vérification d’informations entre 2 applications), en assignant simplement à des robots logiciels afin d’implémenter au maximum ce genre de tâches.

15 à 30%

C’est le temps moyen de l’utilisateur qui sera libéré, lui permettant de se consacrer à des tâches de plus grande valeur ajoutée, tant pour l’entreprise, que pour son épanouissement personnel

2 types d’automatisation

Le RDA (Robotic Desktop Automation, ou automatisation surveillée)

Dans ce cas le robot est un assistant à l’utilisateur dans le respect de la logique métier.

Le robot va effectuer les interactions à la place de l’utilisateur (lire le contenu d’une fenêtre applicative, repérer les champs contenant les données utiles, les copier dans une autre fenêtre, lancer une transaction) et rendre la main à l’utilisateur afin qu’il puisse prendre une décision basée sur son expérience, son intelligence.

L’automatisation s’effectuant au niveau du poste de travail et n’impactant pas le système d’information, sa mise en place est très rapide; avec un retour sur investissement prompt à se faire ressentir (quelques mois seulement pour une solution offrant aux collaborateurs impactés un gain de l’ordre de 20%), et bénéfique à long terme

Le RPA (Robotic Process Automation, ou automatisation non surveillée)

Dans ce cas le robot intervient directement au niveau des serveurs, sans interaction avec l’humain.

Le robot va effectuer des tâches entièrement seul, tel que de l’extraction de fichiers, du contrôle de données, créer de nouvelles données, les convertir pour chaque application du système d’information

Mais il est nécessaire que ces tâches soient supervisées, par un autre robot, vérifiant le bon déroulement de ces dernières et alertant un humain en cas de problème afin qu’il puisse en comprendre la cause et pallier au problème.

Les projets de mise en place de ces robots sont plus fastidieux, car agissant directement sur les données d’applications, cela nécessite un travail de programmation et des phases de tests poussées avant la mise en production.