neofi-exchange-hub

Les API et les flux de données

07/07/2014 – Le journal du net

La gestion des API, au cœur de la gouvernance des flux de données de demain

L’interconnexion des systèmes d’information des entreprises évoluent au même rythme que l’invention de nouveaux business models et sources de profits. Avec toutes les contraintes de sécurité, de volumétrie de données et d’agilité inhérentes. Un nouveau rôle à jouer pour les DSI, au travers d’une gestion efficace et pérenne de ses API.

Gouvernance des flux de données : de quoi parle-t-on ?

En matière de systèmes d’information, la notion de flux de données correspond à tous les échanges d’informations entre les « acteurs » du système : les utilisateurs bien sûr, mais également les applications, les bases de données… tout en distinguant les échanges de messages des échanges de fichiers.
Quelles que soient sa source et sa destination. En effet, un message n’a pas de vie propre, en dehors de l’information qu’il transmet. A l’inverse des fichiers, qui ont un cycle de vie propre qu’ils soient en mouvement ou au repos. La distinction revêt son importance car d’elle va dépendre la façon dont chaque flux sera traité et gouverné (traçabilité des fichiers, transfert de gros fichiers et reprise sur panne, simple routage aveugle ou routage en fonction du contenu etc.).

Dès lors, la « gouvernance » des flux de données repose sur 3 piliers. La visibilité tout d’abord, soit le monitoring des flux, fournissant à la fois des indicateurs techniques et métier. La sécurité des informations ensuite : sécurité du stockage, des flux, gestion des identités, des protocoles, etc.
La gestion des connexions enfin, et notamment des utilisateurs et applications en capacité de se connecter au système d’information de l’entreprise.

Voir la totalité de l’article sur le journal du net